• FERMER

    Handiedan

    La Galerie

    «Souvent, les gens pensent que je suis un homme en voyant mes images pour la première fois», dit Handiedan. Depuis quelques années, cette artiste de 36 ans née aux Pays-Bas, se consacre à la création de collages complexes, sortes de puzzles inachevés,où l’on retrouve, en personnage principal, des pin-up colorées découpées et reconstituées, entourées d’une multitude d’images et d’objets divers et variés, dont en particulier des billets de banque… Des accumulations graphiques, comme des mille-feuilles d’images. Handiedan crée des mondes mystérieux, faits de voyages intimes, où on peut déceler des indices, comme des cartes mystérieuses qu’il faudrait défricher pour retrouver son chemin dans les continents secrets de son imaginaire.
    Handiedan dit que ses collages sont des «copiés-collés».

    «Je rassemble tous les jours des images dont je tombe amoureuse.
    Je me surcharge d’images. Puis, je colle et recolle. Ensuite, j’ajoute des dernières petites touches : je dessine et j’écris sur l’œuvre, j’ajoute des signes ou des graffiti qui sont des petits messages personnels.» Au fond, Handiedan reconstitue des mondes faits d’images mentales, de rêves, de souvenirs. «La nostalgie est probablement la chose la plus importante», dit-elle.

    www.handiedan.com

    Hôtel Costes
    239 rue Saint- Honoré, 75001 Paris
    cmaggio@palacepresse.com